La liste rouge des espèces menacées de l'UICN

L’UICN

Sa mission : "Influencer, encourager et aider les sociétés à conserver l’intégrité et la diversité de la nature et assurer que les ressources naturelles soient utilisées d’une manière équitable et durable."

 

Logo UICN

 

 

Fondée en 1948, l’Union Internationale pour la Conservation de la Nature est l'une des principales organisations non gouvernementales mondiales consacrées à la conservation de la nature. Il s’agit d’une union démocratique associant les organisations les plus influentes du monde et les plus grands experts dans un but commun : préserver la nature et stimuler la transition vers le développement durable.


L'ONG est expressément connue pour affecter aux espèces un statut de conservation, qui fait référence dans la communauté scientifique, et à partir desquels elle édite sa liste rouge des espèces menacées. Elle classe également les aires protégées en 7 catégories.

 

En outre, L'UICN est aussi l'organisme consultatif référent auprès du Comité du patrimoine mondial pour l'étude de l'inscription des sites naturels à la liste du patrimoine mondial, ainsi que l'évaluation de l'état de conservation de ces sites.


Elle a aidé plus de 75 pays à élaborer et employer des méthodes en matière de conservation et de diversité biologique.

 

STRUCTURE DE L’ORGANISATION

Les organisation Membres

Elles décident de l’axe de travail de l'Union et, de manière plus étendue, des efforts mondiaux de conservation, tous les quatre ans, lors du Congrès mondial de la nature.

 

A ce jour, les organisations Membres de l’UICN sont composés de 91 États, 120 agences gouvernementales, 1173 ONG.

Elle compte également des organisations de peuples autochtones, des agences de développement économique, des institutions scientifiques et universitaires et des associations d'entreprises. Ce qui nous amène à un total de 1400 organisations membres dans plus de 160 pays.

 

Les Commissions

Elle dispose également des compétences de plus de 17 000 experts et scientifiques qui sont répartis dans les six Commissions de l'UICN. Ils nourrissent les connaissances de l'UICN et l'aident à mener ses travaux.

 

Le Secrétariat

Il articule son travail autour de points clés et est aménagé en 11 régions opérationnelles ce qui sert à consolider localement les connaissances et de soutenir davantage les besoins des Membres. Elle emploie plus de 900 personnes dans le monde travaillant sur plusieurs centaines de projets.


LA LISTE ROUGE DES ESPÈCES MENACÉES

Liste rouge UICN

 

La Liste rouge des espèces menacées de l'UICN est la source d'information la plus complète sur l'état de conservation global des espèces animales, fongiques et végétales. En évaluant le risque d'extinction de milliers d'espèces, il s’agit d’un outil puissant pour informer et catalyser l'action pour la conservation de la biodiversité. Elle influe également sur les politiques de changement indispensables à la protection des ressources naturelles et des processus dont dépendent les êtres humains.

 

Liste rouge UICN catégories

 

La situation des espèces dans le monde est classée par l’UICN en 11 catégories. Les espèces classées comme En danger critique (CR), En danger (EN) et Vulnérable (VU) se considèrent menacées d’extinction.

 

Liste rouge UICN catégories

 

 

Les Catégories et Critères de la Liste rouge de l’UICN ont plusieurs objectifs :

Livrer un dispositif capable d’être utilisé et compris universellement

Optimiser l’impartialité en offrant des directions lucide sur les moyens d’examiner différents facteurs qui agissent sur le risque d’extinction

Allouer une norme servant à comparer des taxons (ex : une famille, un genre, une espèce) très différents

Concéder aux lecteurs de la liste de mieux concevoir la démarche suivie pour classer chaque espèce

 

Ces catégories et critères ont hérité d’une reconnaissance internationale et sont aujourd’hui appliqués dans tous les registres produits par l’UICN mais également par de nombreuses organisations gouvernementales et non gouvernementales.

 

La liste rouge de l'UICN est le point de départ des actions de conservation. La perte massive de biodiversité impacte l’évolution même de l’humanité. Un avenir durable serait bénéfique à tous les êtres vivants et qui plus est, à notre planète.